Et maintenant ?

Publié le 2010/03/31, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Dernier jour de mars 2010,

Quoi que nous disions, le temps file.  À la hauteur d’un moment, d’une journée, d’une année, d’une vie.  Le temps est inexorable et continue d’avancer suivant sa cadence.

Je soulignais en début de semaine les cinq ans d’existence  de La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec.  Notre association souligne cette année les cinquante années de vie associative.  Cinquante ans, c’est une longue vie professionnelle.

Qui était présent à l’époque, qui peut encore témoigner aujourd’hui de ces premiers jours, ces premières années ?  Je n’étais pas née à l’époque, la grande majorité d’entre nous non plus.

Nous avons évolué.  Nous évoluerons encore.  Nos champs d’actions s’élargissent, jusqu’où irons-nous ?  Serons-nous limités par l’absence d’un Bac à notre curriculum professionnel ?  Je parle ici de la profession et non des individus puisque chacun peut poursuivre des études supérieures.  Peut-être devrais-je dire, continuerons-nous à donner toujours plus, à répondre aux nouvelles exigences de notre rôle dans le système en restant limités par notre condition de « technicien » ?  La question demeure, depuis plusieurs années elle circule.

Et maintenant, que ferons-nous ?

Au fil des ans, plusieurs de nos activités professionnelles se sont précisées. Les archivistes deviennent des experts dans des spécialités très précises.  Cet apport est précieux.  Sommes-nous toujours des archivistes médicaux au sens de la définition officielle ?

Nous ajoutons nos compétences à la définition de notre rôle au fur et à mesure de notre évolution.  Dans quelle proportion ces nouvelles compétences concernent l’ensemble des archivistes médicaux ?

Nous aurons le loisir de revenir sur le sujet dans les prochaines années.

Si nous nous donnions rendez-vous dans cinq ans pour un bilan ?

Salutations !

France Desrosiers, a.m.a.

Les commentaires sont ouverts sur tous les textes présentés sur cette page.

Mots-clés : , , ,

5 ans déjà

Publié le 2010/03/29, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

Il y a cinq ans, La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec ouvrait ses portes aux professionnels de la gestion de l’information de la santé en prenant place sur le Web.

Audacieux projet au départ, La Gamiq a trouvé sa place dans la communauté professionnelle que nous formons maintenant.  La création d’un réseau social disponible à l’ensemble des archivistes médicaux constitue un lieu de rencontre, d’apprentissage et d’enrichissement professionnel important.

Voici le premier mot que j’ai inscrit sur cette page :

mars 20th, 2005

Bienvenue !

C’est ici, aujourd’hui le 19 mars 2005 que commence l’histoire de La Gamiq.

Je précise dès maintenant, que j’utiliserai le féminin pour désigner les archivistes médicales.

Messieurs, vous qui êtes familiers avec cette pratique, je vous remercie de votre tolérance !

Aussi, le titre “Archiviste médicale “, désigne également les professionnelles qui portent le titre “‘archiviste” dans leur établissement. Il est possible à l’occasion que l’inverse se produise !

La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec, qu’est-ce que c’est ?

La Gamiq, est née d’une passion. Une passion pour la profession que j’exerce en compagnie des quelques mille à mille cinq cent autres archivistes médicales ici, au Québec.

L’ardeur au travail, la conscience professionnelle de chacune des archivistes médicales que j’ai rencontrées au cours des sept dernières années motive ma démarche.

La Gamiq, c’est un projet personnel. Un désir de faire se rencontrer les archivistes médicales du Québec à travers une communauté de pratique professionnelle virtuelle. Un désir de faire se rencontrer les archivistes médicales du Québec dans un objectif d’uniformisation de la pratique professionnelle.

La Gamiq, c’est un lieu d’échange, du support entre les professionnelles que nous sommes.

La Gamiq, c’est un monde à bâtir ensemble, par des archivistes médicales pour des archivistes médicales.

La porte sera toujours ouverte à nos consœurs de partout dans le monde et je souhaite bien les rencontrer.

Alors je vous souhaite la Bienvenue chez vous !
Posté par France.

Nous avons choisi ensemble une bonne voie vers la croissance de notre profession. Aujourd’hui,  près de 300 utilisateurs inscrits au forum de discussion que ce soit en spectateur ou participant actif.  Tous, nous bénéficions des textes, des questions/réponses, des discussions, de l’information que nous y trouvons.

J’invite les professionnels de la gestion de l’information de la santé à rejoindre notre communauté professionnelle.

La force d’un groupe n’est-elle pas supérieure à la somme de tous ces membres ?

Continuons à innover en s’inscrivant comme professionnels dynamiques !

Merci à tous !

France Desrosiers, a.m.a.

Mots-clés : , , , , , , ,

L’Association Québécoise des Établissements de Santé et des Services Sociaux

Publié le 2010/03/26, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Encore une fois, le congrès de l’AQESSS qui se tiendra cette année les 6 et 7 mai 2010 à l’hôtel Hilton de Québec portera sur un sujet du travail des archivistes médicales.

Cette année, l’événement portera sur l’allocation des ressources et les modèles de gestion médico-administratifs. Rappelons-nous que l’année dernière les dossiers de santé électroniques et l’entrepôt de données I-Stratège avaient retenu une large part du congrès annuel.

Marie Grégoire, vice-présidente HKDP, conseil en communications et affaires publiques au Québec, membre de l’émission Le Club des ex à Radio-Canada et ancienne députée de Berthierville (ADQ) en sera l’animatrice.

Le ministre des finances, Raymond Bachand, y prononcera la conférence d’ouverture.

Docteure Martine Aoustin, médecin et directrice opérationnelle de la Mission Tarification à l’Activité MT 2A du ministère de la Santé et des Solidarités de France  fera la présentation du modèle de gestion médico-administratif français.

Au Québec, ce sont des archivistes médicales, professionnelles de la gestion de l’information de santé qui assument les responsabilités de la gestion des modèles médico-administratifs hospitaliers.

Elles se déclarent prêtes et enthousiastes à relever le défi des changements organisationnels !

Le programme complet de l’événement est disponible ici.

Josée Lafontaine, a.m.a.

Gestionnaire de l’information de santé

Mots-clés : , , , , ,

Défi têtes rasées 2010

Publié le 2010/03/16, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

Comme je le disais la semaine dernière, il y a parmi nous des personnes exceptionnelles.  Des personnes qui s’impliquent activement dans les causes qui leur tiennent à cœur et qui peuvent faire la différence pour de nombreuses personnes.

Aujourd’hui, je vous parle d’Isabelle Cayer, archiviste médicale gestionnaire de l’information de la santé.  Elle participera le 14 avril prochain au « Défi têtes rasée 2010″  de Leucan avec l’équipe du CRDP-CA.

Les objectifs : favoriser le mieux être, la guérison des enfants et apporter un soutien aux familles.

Encore une fois, je fais appel à la solidarité des professionnels que nous sommes pour supporter Isabelle dans cette grande aventure !  Pour y arriver suivez ce lien !

Bonne journée à tous!

France Desrosiers, a.m.a.

Mots-clés : , , , , , , , ,

Cyclo-défi contre le cancer

Publié le 2010/03/09, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

J’ai toujours été d’avis que notre profession regroupait des personnes exceptionnelles.  Parmi les archivistes médicaux, professionnels de la gestion de l’information de la santé plusieurs se démarquent à différents niveaux.

Aujourd’hui,  je vous parle d’Annie Leblanc du CHUQ qui relèvera  le Cyclo-défi contre cancer dans l’équipe CHUQ.  Une virée vélo Montréal-Québec sur deux journées afin de ramasser des fonds pour le cancer.

C’est vrai qu’il y a de nombreuses activités de levée de fond.  Cependant on ne peut se cacher que le cancer fait désormais parti de la vie de tous.  Une personne sur trois dit-on en sera atteint.  C’est dire que dans notre entourage, il y a toujours quelqu’un qui en souffre.

L’espoir, la recherche, l’avancée technologique, l’éducation, sont donc des voies à suivre.

Des archivistes médicaux spécialisés, agissent comme « registraires en oncologie » aux différents registres des tumeurs  et apportent aussi une contribution importante.

Voilà pourquoi ce matin, je vous parle d’Annie et vous invite à l’aider à atteindre ces objectifs afin de participer à cette activité.  Vous pouvez effectuez votre don ici

Je souhaite que la solidarité des archivistes médicaux fasse pour Annie, la différence.

Bonne journée !

France Desrosiers, a.m.a.

Mots-clés : , , , , ,