Si la tendance se maintient…

Publié le 2010/11/23, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

Il est plutôt rare qu’un sondage récolte l’unanimité comme résultat.  C’est pourtant ce qui est en train de se produire sur le forum de discussion de La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec.

La question est toute simple : Seriez-vous en faveur d’une formation universitaire pour notre profession ?

J’ai proposé le sondage sur le forum ainsi qu’une autre option qui permettra à un plus grand nombre d’archivistes médicaux de se prononcer sur la question.

Soyons présents et actifs, soyons au cœur de l’évolution et de l’avenir de notre profession.

France Desrosiers, a.m.a.

________________________

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

L’évolution de notre profession ? Une question d’avenir !

Publié le 2010/11/20, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Question d’évolution ?

Question d’avenir !

Notre profession d’archiviste médical est en pleine effervescence.  Au cours des dix dernières années nous ont vu notre profession connaître un niveau de recrutement sans précédent  à mon avis.  À peine trois années plus tôt alors que je recevais mon diplôme, je me demandais si j’avais fait le bon choix de carrière !

La question ne remettait pas en question l’intérêt pour ma toute nouvelle profession mais bien la possibilité d’y trouver un emploi.  Après avoir obtenu un contrat de recherche qui a avorté, il aura fallu une année encore pour trouver un emploi temporaire.  C’était sans connaître l’avenir !

À  la veille du tournant du siècle,  dans le milieu des Centres locaux  de santé communautaire, une transformation s’amorçait.  Région par région, un système d’information clientèle tout neuf s’installait.  L’objectif, uniformiser tous les établissements de cette mission vers un seul et unique système pour ensuite produire des données comparables entre établissement.

À ma connaissance cette opération a eu l’effet d’un raz-de-marée dans notre profession entre autre.  Tout à coup, il n’y avait plus de ressource disponible !  Les maisons d’enseignement ne fournissaient pas assez d’étudiants pour répondre à la demande du réseau.  Aujourd’hui encore, le phénomène perdure.  Il faut dire aussi qu’il n’est pas si facile de séduire la relève ; le titre d’emploi semble peut-être désuet, peut-être un peu austère pour une génération qui choisira davantage comme carrière, le prolongement d’un loisir.

À ce stade-ci, je me permet de dire que la profession d’archiviste médicale est un défi à relever.  Vous irez aussi loin que votre ambition vous mènera, que votre curiosité intellectuelle vous mènera.  Nous sommes peu nombreux, c’est vrai.  Cependant, je ne connais pas d’archiviste médical qui n’aiment pas sa profession au contraire.  Nous sommes tous, à différents niveaux, d’ardents défenseurs de cette profession et ma foi, j’oserais aujourd’hui dire que nous devenons ambitieux pour notre profession.  Nous souhaitons mieux, nous souhaitons une plus grande reconnaissance de ce que nous accomplissons comme travail.  Nous sommes peut-être à travailler dans l’ombre, notre travail est pourtant de taille.

Cette ambition que nous avons pour notre profession nous donne l’occasion de réfléchir à notre avenir.  Notre titre est en voie d’être modifié.  C’est une chose, il y a des pour et des contres, de l’hésitation peut-être mais cela se fera.

Nous sommes nombreux aussi à croire que la formation d’archivistes médicaux gagnerait à être dispensée au niveau universitaire.  Nous sommes nombreux aussi à le souhaiter.

Si vous êtes de ceux-là, l’importance c’est de l’exprimer.

Je vous invite tous à manifester votre opinion sur le sujet.  Pas de grand débat à ce stade-ci.  La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec n’est pas l’instance qui gère ce type de dossier.  Pour cela nous avons une association.  Par contre, La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec peut prendre le pouls sur le sujet.  Un sondage-maison est présentement actif sur le forum de discussion.  La question est simple : « Seriez-vous en faveur d’une formation universitaire pour notre profession ?«   vous répondez simplement par oui ou par non.  Le sondage comme tous les autres est anonyme et soyez certains que les résultats seront connus et entendus par l’instance concernée.

À titre d’archiviste médicaux, nous avons un pouvoir quant à l’évolution de notre profession; le pouvoir d’assurer un avenir meilleur pour l’ensemble des professionnels que nous sommes.

Alors, on se manifeste ?

Salutations !

France Desrosiers, a.m.a.

_______________________________________

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pour la suite d’autre chose !

Publié le 2010/11/17, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

Sous un ciel qui nous rappelle aujourd’hui que nous sommes bien en novembre,  je vous invite ce matin à participer à la suite d’autre chose, à la suite d’une autre chose sur Réaction Contact- D’hier à aujourd’hui !

Je suis d’avis que ça vaut le déplacement pour peu que nous soyons concernés et intéressés par la profession d’archiviste médical(e).

À l’origine, quatre femmes visionnaires ont posé les premières pierres de ce qui est aujourd’hui l’Association Québécoise des Archivistes Médicales.  La voix d’une d’entre elles se fait entendre dans la chronique d’ « Hier à aujourd’hui » de la publication de novembre 2010 de notre Contact.

Croire, Foncer, Agir,  Oser, Innover,  Avancer, voilà ce que je retiens de ce témoignage ! Voir plus loin, plus grand ! Espérer mieux pour cette belle profession.

Passez  le mot à tous vos collègues !

J’en suis !  Et vous ?

Salutations !

France Desrosiers, a.m.a.

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Pour la suite des choses…

Publié le 2010/11/06, dans Archives 2010,Au Quotidien, par France

Simplement en ce samedi matin,

Un gros merci à tous les participants !

Objectif, l’excellence pour tous !

France Desrosiers, a.m.a.

____________________________

Mots-clés : , , , , , , ,