Haïti – 2010-01-13

Je m’éloigne de l’objet de ce blog pour aujourd’hui,

Je connais Haïti, je connais Port-au-Prince.  Je travaille au Nord du pays depuis mars 2008.  Je m’y rends très régulièrement, j’ai d’ailleurs en main le billet d’avion qui devait m’y ramener le 19 janvier prochain.

Je regarde tous les pays qui s’organisent afin d’apporter de l’aide au peuple touché par cette catastrophe dans une zone surpeuplée. Surpeuplée au quotidien, les rues sont toujours pleines.  C’est ce qui a été le premier choc lors de mon premier séjour.

Des millions, des milliards de dollars seront investit dans cette tâche extraordinaire qui s’amorce.

Une idée comme cela; avez-vous pensé évacuer le plus de gens possible du pays, de la région principalement ?  Plutôt que de transporter les vivres, transporter le plus grand nombre d’individus sous des cieux plus cléments le temps de nettoyer, réorganiser.  Nous sommes des pays qui bénéficient d’espace suffisant pour offrir l’hébergement temporaire.   Nous pourrions ainsi soigner, nourrir et éviter la propagation de maladies qui ne tarderont pas à se développer.

Laissons l’espace à ceux qui pourront travailler à la reconstruction, à la restructuration de la région.  Faisons de cette catastrophe l’occasion de rebâtir adéquatement la région sur des infrastructures saines.

Merci

France Desrosiers

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.