Les milles et une facettes

Publié le 2011/03/16, dans Archives 2011, par France

La lumière se lève doucement à l’horizon sur la nuit qui s’achève.  Les couleurs n’y sont pas encore présentent, juste la clarté. Bientôt les teintes rosées du nouveau jour seront éclatantes.

Une nouvelle journée, un nouveau cycle commence pour nous.

Qu’en ferons-nous ?

Les milles et une facettes du quotidien des archivistes médicaux du Québec sont autant d’éléments de motivation pour les professionnels.

Nous sommes tous aussi autant que nous sommes, les meilleurs arguments de promotion de la profession d’archivistes médicaux.

Qu’à cela ne tienne !

Quels sont les principaux aspects qui vous animent ?

Prendre la voie de l’expression vers une profession vivante et dynamique !

Salutations !

France Desrosiers, archiviste médicale

__________________________

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Semaine de la franconphonie

Publié le 2011/03/14, dans Archives 2011, par France

Bon début de semaine à tous,

Aujourd’hui est la première journée de la semaine célébrant la francophonie.  Nous ne sommes pas seuls, la semaine de la francophonie est célébrée partout à travers la planète francophone.

Notre langue est riche et belle, soignons-la !

En France, pour l’évènement on a  choisi le thème : « Dis-moi dix mots ».  J’ai trouvé l’idée très intéressante et me suis dit que nous pourrions nous mettre au défi.

Dis-moi dix mots sur… notre profession !

Justement, notre profession, notre rôle, notre formation, notre travail, notre évolution, nos ambitions, nos différences, nos forces, notre identité, notre passion.

En voilà bien dix !  À votre tour maintenant !

Que vous soyez étudiants, en pleine carrière, en congé ou remise en question, que vous soyez retraités, vous êtes tous conviés à exprimer votre sélection de mots sur notre forum de discussion !  Inscription gratuite requise !

Bonne semaine de la francophonie !

France Desrosiers, a.m.a.

________________

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Voir se lever la lumière à l’horizon

Publié le 2011/03/01, dans Au Quotidien,Retour vers l'avenir, par France

Ce retour vers l’avenir laisse un goût amer. Que c’est-il passé depuis ?

Un texte sans titre.  Le sujet était sérieux en 2002 lors de sa rédaction et de la publication dans le Contact de notre association professionnelle.  Près de dix années se sont écoulées depuis.  Aujourd’hui je me demande ce que nous pouvons en dire.  De sérieux qu’il était, serait-il devenu dramatique aujourd’hui ?

Dramatique dans le sens que ces évènements font de bonnes manchettes, et puis après ?

Il faut dire que nous les archivistes médicaux avons le nez dedans !  À travailler dans les dossiers de santé, à traiter les données médico-administratives, nous ne pouvons y échapper.

C’est ici chez nous.

Dans ce texte il est question de violence, de détresse, de souffrance.  Ici chez nous au Québec avons-nous, par tous les programmes mis en place, réussi à améliorer le sort de ceux qui en sont touchés ou seulement se donner bonne conscience ?  Comment expliquer cette souffrance sociale, cette violence qui touche de plus en plus nos jeunes entre autres ?  Serait-il encore possible de vivre comme des êtres humains dans nos sociétés ?

Allons-y donc !

Parce qu’elle prend chaque jour, par ces multiples facettes, plus de place dans nos vies, semant la souffrance tour à tour chez nos ainés, nos enfants, nos collègues de travail, nos voisins, nos frères et sœurs, nous-même, la violence est maintenant une cause de décès et de souffrances psychologiques tellement importante à l’échelle de la planète, qu’elle est aujourd’hui la priorité au sein de l’Organisation mondiale de la santé.

Chez nous, nos gouvernements y regardent de plus près.  Dans nos milieux de travail, on met en place des protocole en cas d’agression, on assiste à des formations de prévention et d’accueil d’un collègue ou d’un employé au prise avec de la détresse psychologique.

Malheureusement, bien qu’on en parle et que nous côtoyons la souffrance qu’elle génère, il n’en demeure pas moins que la violence, bien qu’inacceptable, est considérée comme « normal » dans notre société.

Je vous laisse donc faire la lecture de l’avant-propos du « rapport mondial sur la violence et la santé » publié le 6 octobre 2002 par l’Organisation mondiale de la santé, signé par Monsieur Nelson Mandela et j’en profite pour inviter l’AQAM de même que chacun de nous à adhérer à cette démarche mondiale de prévention de la violence.

Vous trouverez d’ailleurs en page 17 du Contact, un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé. Continuer la lecture…

Mots-clés : , , , ,