Chronique

Il ne s’agit pas de maladie chronique ici.

À bien y penser, un peu peut-être, chronique mais pas une maladie. Pas dans le sens de se retrouver à l’hôpital.

Nous y passons pourtant bien des heures de notre vie à l’hôpital ou un autre type d’établissement de santé. Seulement nous ne sommes pas alités !

Cherchez-nous et vous nous trouverez dans les combles de l’établissement. Souvent. Rare sont les services d’archives, bien qu’il en existe quelques-uns, qui ont vue sur la montagne, la mer, ou juste sur la lumière du jour.

Chronique se définit dans un premier temps comme quelque chose qui dure longtemps. Pour nous, je suis tentée de dire que c’est vrai. Quelque chose qui se développe lentement ; encore vrai. Trois années d’études et ensuite nous poursuivons notre quête de savoirs. Lentement, sûrement on aime notre profession.

Chronique, se définit aussi comme un recueil de faits historiques. Nous travaillons très fort à protéger et conserver ce qui fait et fera l’histoire des soins de santé.

Chronique, s’est aussi l’ensemble de nouvelles qui circulent comme défrayer la chronique. Humm, est-ce que nous défrayons la chronique ? C’est assez rare. Pourquoi ne pas la faire alors ?

Chronique se décrit aussi comme un article, une partie d’un journal.

Voilà, pour la chronique.

Au quotidien, hebdomadaire, bi-mensuel ?

S’inviter à la « une » !

Prendre part. Il se pourrait finalement que cela soit une belle maladie !

Tout ça, ça nous appartient.

Salutations,

France Desrosiers, archiviste médicale

 

© 2012 La Gamiq

___________________________________________

Mots-clefs : , , , , ,

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.