Confidentialité : caractère confidentiel d’une information

Bonjour à tous,

J’écoutais dimanche dernier l’émission Découverte à Radio-Canada. On y parlait de la terre, disant qu’il y a quelques milliers d’années, elle tournait beaucoup plus rapidement qu’aujourd’hui et qu’en ce temps-là, les journées avaient une durée de 21 heures et quelques poussières.

Cette information m’a étonnée car depuis quelques années j’ai une impression bien personnelle que les heures s’effritent. Comme si quelque part, on se faisait « chipper » du temps, une seconde à la fois.

C’est ainsi que je me retrouve aujourd’hui le 19 octobre 2012 au cœur de l’automne, saison de la confidentialité.

Le point culminant se tiendra du 18 au 24 novembre 2012 dans la grande majorité des établissements de santé du Québec. Différentes activités d’information auprès des clientèles et des professionnels  seront animées par des archivistes médicaux professionnels.

D’ici-là, si on y regardait de plus près, à travers le temps … : La confidentialité, qu’est-ce que c’est ?

J’ai sous la main un dictionnaire datant de 1955. C’est le dictionnaire Bélisle de la langue Française du Canada. Il a 15 cm d’épaisseur en format 8 1/2 X  11 et relié par des tiges de métal dont j’ignore le terme précis. Voici ce que nous retrouvions sous confidentialité.

Sous Confidence nous y lisons ceci : communication d’une chose secrète.

Confident : Celui, celle à qui l’on fait la confidence de ses secrets, ses pensées intimes.

Confidentiel : Qui se communique en confidence, lettre confidentielle.

Confidentiellement : D’une manière confidentielle.

Confier : Remettre avec confiance, communiquer faire part de, se reposer sur s’en remettre à , faire des confidences épancher son cœur.

Un dernier sur le thème que je ne connaissais pas, Confidemment : en confidence.

Plus récemment, soit depuis les années ’80 nous y retrouvons dans les « Larousse » et « Robert » :

Confidence : Déclaration faite en secret à, communication d’un secret qui concerne soi-même.

Confident : Personne à qui l’on confie ses plus secrètes pensées. Personne qui reçoit les plus secrètes pensées de quelqu’un

Confidentiel : Qui se dit, se fait en confidence, sous le sceau du secret.

Confidentiellement : De façon, d’un manière confidentielle.

Confier : Remettre aux mains d’un tiers, en se fiant à lui.  Remettre aux soins, à la garde de. Remettre aux soins d’une personne dont on est sûr.

C’est plus tard que le mot « Confidentialité » est apparu dans notre vocabulaire et dans nos dictionnaires quelque part dans les années ’80. Absent du Larousse en 1984, présent au « Nouveau Petit Robert » de 1993.

Ce qu’on dit de « Confidentialité » : Maintien du secret des informations dans une administration, un système informatique.

Plus récemment, confidentialité se décrit comme : caractère confidentiel d’une information.

En cette année 2012, l’Association des Gestionnaires de l’Information de la Santé du Québec a choisi cette expression : »Confidentialité et sécurité de l’information, une question de priorité ».

À savoir, une grande priorité quelque soit votre type d’organisation.  C’est la première priorité des organisations privées et publiques.  L’application de ce principe exige une grande rigueur, une vigilance constante.

Je terminerai sur une expression que j’ai écrite en 2005 : La confidentialité, un mode de vie qui vous concerne; qui nous concerne tous !

Alors rappelez-vous ; consultez vos archivistes médicales.

Salutations,

France Desrosiers, a.m.a.

 

Pour toute question ou commentaires utilisez le formulaire « Contact

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.