Que de souvenirs

Publié le 2014/01/06, dans Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

En cette journée de météo défavorable à la conduite automobile, je suis restée à la maison aujourd’hui.  Mon horaire de 4 jours me permet cette souplesse quand il n’y a pas d’obligation à l’agenda.

J’ai entrepris alors de faire le ménage de mon ordinateur ou plutôt de plusieurs ordinateurs ayant rendu l’âme depuis longtemps.  Toujours est-il que les données de ces ordinateurs se retrouvent en copies multiples sur le dernier poste en liste.  Ouf, quelle affaire !

Bien sûr, cette tâche aurait due être réalisée sur le champ, dès la réception et le branchement de la nouvelle petite machine !  Cependant, quand arrive le dernier né,  une panoplie d’applications nouvelles, de versions de logiciels plus récentes et donc l’exploration de la machine passe avant tout.  Et puis voilà, le week-end est terminé, la routine reprend et on continue l’utilisation comme si rien ne s’était passé.

Erreur ! Il y a une copie de sécurité sur le poste et le dossier actif  « mes document » !  Il faudrait, dans le meilleur des mondes,  en vérifier le contenu de la copie et du nouveau dossier à utiliser.  Devinez quoi ?  Ce n’est pas fait.  Ni au décès du premier, ni encore au deuxième qui a rendu l’âme, encore moins quand le portable si jeune a rencontré un solide ennemi juste quelques jours avant une mission en Haïti.  Ainsi de suite pour les quelques autres appareils qui se sont éteints depuis.

Alors me voilà aujourd’hui à accomplir l’exploit de ne perdre aucune données, aucun documents et de tout remettre au bon endroit soit le dossier « mes documents ».  Un peu de ménage s’impose certainement.  La durée de l’opération s’allonge,  s’étire et tout à coup, voilà que quelques mots attirent mon attention.

Que de souvenirs en cet instant où j’ai repéré un fichier nommé « Archiviste non traditionnelle » !

Est-ce qu’on entend encore cette appellation pour les archivistes médicaux qui œuvrent en dehors de ce qui est la première ligne maintenant ?

En lisant ces mots, bien des souvenirs sont revenus à ma mémoire.

Au jour le jour nous ne voyons pas tout ce qui se fait, les avancées.  Qu’un seul archiviste accède à un rôle particulier et c’est un pas en avant.

Nous sommes encore méconnus de plusieurs,  cependant il faut y voir notre évolution.

« Archiviste non traditionnelle », désignation disparue de notre vocabulaire professionnel.

C’est en bout de ligne comme le dit si bien la chanson : » Car le monde et les temps changent »

Bonne Année 2014 à chacun de vous !

Au plaisir,