Nous serons bachelières

Publié le 2015/03/05, dans Au Quotidien, par France

Il y a très très longtemps, je proposais le passage de notre profession vers l’université, vers un diplôme de bachelier faisant de nous des professionnels.

Puisque ce n’est pas encore fait, le sujet est toujours d’actualité et surtout plus pressant.

Bravo à tous ceux et celles qui ont traversé vers ce passage quasi obligé de nos jours et certainement un « must ».

Ce à quoi j’aspire pour notre profession c’est un diplôme de bachelier et de maîtrise, doctorat en gestion de l’information de la santé.

Voilà, nous sommes restés dans l’ombre trop longtemps.  Il est temps maintenant de choisir ; grandir ou disparaître ?

France Desrosiers, archiviste médicale

 

 

Ressources professionnelles

Publié le 2014/12/07, dans Au Quotidien,Employeurs, par France

Vous êtes à la recherche de ressource professionnelle ?

Que se soit de façon ponctuelle, pour des mandats particuliers, court terme ou plus selon vos besoins, La Galerie des Archivistes Médicales Interactives du Québec peut vous aider dans vos recherches.

Communiquez avec nous en utilisant le formulaire « Contact« .

Au plaisir de vous aider,

France Desrosiers, archiviste médicale

Gardons la flamme pour notre profession

Publié le 2014/11/28, dans Au Quotidien, par France

D’accord ?

Bien des défis et des plaisirs en perspective.

Bonne continuité à tous !

France Desrosiers, a.m.a.

Ma vie c’est privé !

Publié le 2014/11/26, dans Au Quotidien, par France

Une semaine pour s’en parler, pour prendre conscience.

Ma vie, tout ce que je suis, c’est tout ce que j’ai.

Maintenir le secret des parcelles de nos vies n’est pas qu’une sinécure de nos jours.

Partout où l’on passe on nous demande de l’information sur nous : quel est votre no de téléphone, votre code postal, parfois on en demande plus. Est-ce que cela vous arrive de questionner la raison de cette demande ? Ah, c’est pour la garantie !

Sans être encore complètement parano, je suis d’avis qu’on nous connait mieux que nous même. Imaginez les bd ! Imaginez le plaisir d’exploiter ces données.  Bien sûr il y a des raisons justifiables et d’autre plus d’allure « Big deal », Yesss !

Au Québec, la plupart des archivistes médicaux, dans les différents établissements du réseau de la santé tiennent une semaine d’activités portant sur la confidentialité.  On parle d’éducation tant pour le personnels qui occupent différentes fonctions dans le réseau que d’éducation des utilisateurs des services de santé.

Parce que je confis parfois en toute confiance des moments de ma vie moins roses, plus lourds à porter, parce que j’ai confiance en vous lorsque je me dévoile, je vous demande le secret pour ce que je vous confie.  Qui sait, vous pourriez à votre tour vous retrouver de l’autre côté de la table.

Le respect, le secret des confidences dévoilées , vous honore.

Au risque de me répéter, je vous invite à consentir à divulguer que ce qui est essentiel, nécessaire pour l’exercice en cours.

J’élargis à notre désormais quotidien, mais aucun commerçant n’a besoin de connaître mon code postal lorsque je m’achète un paire de chaussures.  Ça sera toujours une circulaire de moins à imprimer !

Consentez avec mesure, dans la mesure de l’essentiel.

Au plaisir,

 

Mots-clés : , ,

Que de souvenirs

Publié le 2014/01/06, dans Au Quotidien, par France

Bonjour à tous,

En cette journée de météo défavorable à la conduite automobile, je suis restée à la maison aujourd’hui.  Mon horaire de 4 jours me permet cette souplesse quand il n’y a pas d’obligation à l’agenda.

J’ai entrepris alors de faire le ménage de mon ordinateur ou plutôt de plusieurs ordinateurs ayant rendu l’âme depuis longtemps.  Toujours est-il que les données de ces ordinateurs se retrouvent en copies multiples sur le dernier poste en liste.  Ouf, quelle affaire !

Bien sûr, cette tâche aurait due être réalisée sur le champ, dès la réception et le branchement de la nouvelle petite machine !  Cependant, quand arrive le dernier né,  une panoplie d’applications nouvelles, de versions de logiciels plus récentes et donc l’exploration de la machine passe avant tout.  Et puis voilà, le week-end est terminé, la routine reprend et on continue l’utilisation comme si rien ne s’était passé.

Erreur ! Il y a une copie de sécurité sur le poste et le dossier actif  « mes document » !  Il faudrait, dans le meilleur des mondes,  en vérifier le contenu de la copie et du nouveau dossier à utiliser.  Devinez quoi ?  Ce n’est pas fait.  Ni au décès du premier, ni encore au deuxième qui a rendu l’âme, encore moins quand le portable si jeune a rencontré un solide ennemi juste quelques jours avant une mission en Haïti.  Ainsi de suite pour les quelques autres appareils qui se sont éteints depuis.

Alors me voilà aujourd’hui à accomplir l’exploit de ne perdre aucune données, aucun documents et de tout remettre au bon endroit soit le dossier « mes documents ».  Un peu de ménage s’impose certainement.  La durée de l’opération s’allonge,  s’étire et tout à coup, voilà que quelques mots attirent mon attention.

Que de souvenirs en cet instant où j’ai repéré un fichier nommé « Archiviste non traditionnelle » !

Est-ce qu’on entend encore cette appellation pour les archivistes médicaux qui œuvrent en dehors de ce qui est la première ligne maintenant ?

En lisant ces mots, bien des souvenirs sont revenus à ma mémoire.

Au jour le jour nous ne voyons pas tout ce qui se fait, les avancées.  Qu’un seul archiviste accède à un rôle particulier et c’est un pas en avant.

Nous sommes encore méconnus de plusieurs,  cependant il faut y voir notre évolution.

« Archiviste non traditionnelle », désignation disparue de notre vocabulaire professionnel.

C’est en bout de ligne comme le dit si bien la chanson : » Car le monde et les temps changent »

Bonne Année 2014 à chacun de vous !

Au plaisir,