Vous êtes prêt ?

Publié le 2006/10/05, dans Archives 2006,Au Quotidien, par France


Fondation du cancer du sein du Québec
“Croire. Se battre. Gagner.”

Bonjour,

Quel serait votre message aujourd’hui ? Si vous étiez invité à parler de votre profession, à parler de votre travail quotidien, quel discours tienderiez-vous à votre auditoire ?

Pour ma part, c’es la spontanéité qui me dicte les mots à placer sur cette page. Les archivistes qui me connaissent personnellement savent à quel point mes yeux s’agrandissent et brillent quand je parle des archivistes médicales et du potentiel de notre profession. Ça ne s’arrête pas là; notre rôle d’archiviste médicale.

Comme gestionnaire de l’information de santé, nous protégeons avec rigueur le contenu des dossiers de nos usagers. Quiconque côtoie une archiviste reçoit une leçon continue sur les notions de confidentialité et de protection des renseignements personnels. À cet égard, je placerais des archivistes partout, dans tous les milieux. Il arrive qu’au quotidien, en dehors du lieu de travail, j’entends des choses qui du coup, me font friser les cheveux. Faut le faire, croyez-moi même la coiffeuse n’y arrive pas!

Comment voyez-vous la confidentialité aujourd’hui, dans un contexte de dossier électronique, partageable et d’utilisation de communications sans fil dans le réseau ?

D’autre part, comme gestionnaires de l’information de santé, nous traduisons en code l’information extraite des dossiers de nos usagers qui alimentera ultérieurement les instances supérieures en statistiques. Qui, quoi, quand, où, comment, pourquoi, combien ?

L’information c’est le pouvoir dit-on!

Commençons maintenant entre nous à s’informer, à partager nos connaissances, à dynamiser notre population. Le partage des connaissances n’enlève rien à celui qui donne. Il allume toutefois celui qui reçoit, pique la curiosité et suscite un nouvel intérêt. C’est l’effet d’entraînement.

Vous êtes prêt ?

Bonne journée !

France Desrosiers, a.m.a

Questions, commentaires, réactions à ce texte, par ici

Pour participer au forum de discussion, inscription ici

Pour annuler votre inscription au forum de discussion, ici

Vie privée, protection des renseignements personnels…

Publié le 2006/10/04, dans Archives 2006,Au Quotidien, par France

“Croire. Se battre. Gagner.”

C’est mercredi aujourd’hui !

Est-ce pour mieux nous faire accepter le déluge annoncé pour la journée ou bien est-ce que nous aurons vraiment quatre superbes journées par la suite ? Quatre journées sous le soleil pour un long week-end ! Alors aujourd’hui je ferme les yeux aujourd’hui sur la pluie. Déjà je vois la route de Charlevoix se dérouler devant moi vêtue de ses plus beaux atours: les couleurs de l’automne éclatantes sous le soleil. Et le vent sur mon visage, le vent …

Bon, bon, bon ! Fini les folies pour l’instant, au boulot maintenant !

À l’heure des grands préparatifs pour les activités qui se dérouleront tout au long de la Semaine de la confidentialité pouvons-nous croire que la vie privée existe encore ?

Rien à voir avec nous ou notre travail cependant. Je sais que nous sommes, tout autant que nous sommes, les ardents défenseurs de la vie privée et que nous travaillons sans relâche à la protection des renseignements personnels. Le contenu du dossier des usagers des services de santé et des services sociaux est sous bonne garde en présence d’une archiviste médicale.

Qu’en est-il ailleurs, à des niveaux bien au-dessus de nos têtes ? Dans tous les secteurs d’activités où se développent des bases de données contenant des renseignements personnels qui parlent de nous ? Le partage d’information confidentielle inter-établissement, pancanadien, trans-frontalier pour ne nommer que ceux-là ? À la limite, je me sens comme une goutte d’eau dans l’océan !

Par chance, il y a des gens qui travaillent sur le sujet. Des gens qui doivent répondre à une multitude de questions portant sur la vie privée et la protection des renseignements personnels. À l’automne 2007, la Loi sur la protection des renseignements personnels aura 25 ans. Que de changements technologiques au cours de ces années ! Le papier faisait figure d’un enfant bien sage en regard de protection si nous le comparons à la fibre optique par laquelle circule maintenant l’information sur la planète Web.

En lien avec ces propos, je vous place sur le forum “Accès à l’information“, le document Vie Privée du commissaire à la protection de la vie privée du Canada.

Bonne lecture !

France Desrosiers, a.m.a

Questions, commentaires, réactions à ce texte, par ici

Pour participer au forum de discussion, inscription ici

Pour annuler votre inscription au forum de discussion, ici

©Tous droits réservés

Mots-clés : ,

Hé hé hé !

Publié le 2006/10/03, dans Archives 2006,Au Quotidien, par France

“Croire. Se battre. Gagner.”

Bonjour,

Octobre 2006 est là ! Au menu aujourd’hui une belle journée d’automne, pour la région de Montréal en tout cas.

Je fais appel à votre mémoire ce matin ; est-ce qu’on nous avait déjà présenté une archiviste médicale œuvrant dans le milieu de la toxicomanie dans notre Contact ? Quoiqu’il en soit, ce matin je recevais un communiqué de Toxico Québec qui annonce son intention de mettre sur pied différents projets de collecte et d’analyse des données sur le traitement des toxicomanies.

Est-ce que cela vous dit quelque chose ? Serait-ce une belle porte ouverte pour les archivistes médicales ? Je suis d’avis que plusieurs d’entre nous seraient emballés de participer à un tel développement. Est-ce que je me trompe ? Au fait, combien de Centre de Réadaptation traitant des différentes dépendances au Québec ? Existe-t-il à ce jour un cadre normatif, un système d’information clientèle ? Renseignez-nous !

En attendant vos commentaires, je vous souhaite une très belle journée et vous remercie pour la belle énergie que vous apportez à la communauté de La Gamiq par vos interventions sur le forum de discussion. C’est de toute beauté. Un cadeau de nous, à nous, pour nous !

Au plaisir de vous lire !

France Desrosiers, a.m.a

Questions, commentaires, réactions à ce texte, par ici

Pour participer au forum de discussion, inscription ici

Pour annuler votre inscription au forum de discussion, ici

©Tous droits réservés

Travailler ensemble, en réseau

Publié le 2006/09/27, dans Archives 2006,Au Quotidien, par France

“Croire. Se battre. Gagner.”

Bonjour,

Depuis 18 mois maintenant, La Gamiq vous accueille quotidiennement, 24h/24 d’où que vous soyez la porte vous est ouverte. Objectifs : partager nos connaissances, nos expériences, s’entraider, se connaître, discuter, débattre.

C’est bien beau tout ça seulement l’être humain que nous sommes ne partage pas facilement de façon naturelle lorsqu’il s’agit de travail. Est-ce que les archvistes médicales font parties de cet espèce ?

Rassurez-vous, nous pouvons y arriver, la clé : le comportement. Je vous site à cet effet un extrait du dernier texte de KnowledgeNews N°25 – Septembre 2006

Ce parti pris relève d’un simple constat : partager n’est pas naturel et beaucoup de freins au partage existent et sont trop souvent ignorés. Que ce soit le manager qui a un problème – le taker – qui ne souhaite pas que ces collègues connaissent ses lacunes et ses « points faibles » ou bien le manager qui a une solution – le giver – qui n’a pas envie d’être « dépossédé » de son savoir faire, l’enjeu est de traiter ces obstacles afin d’éviter que tout outil qui sera développé, tout process qui sera proposé soit inévitablement menacé d’échec. Un obstacle ultérieur dépend de la hiérarchie qui est parfois réticente à accepter que les collaborateurs travaillent directement avec leurs homologues, sans passer par eux. Dans tout ces cas l’aspect culturel est déterminant et le dispositif qui a été mis en place au cours des trois dernières années vise à rassurer les managers et à les encourager à pratiquer le networking, en leur proposant des outils simples et, pourquoi pas, ludiques.

Ce texte fait référence à l’expérience de Danone, entreprise internationale comptant 86000 employés suite à la réflexion suivante :”Dans un Groupe de 86 000 personnes, si j’ai un problème il y a forcement quelqu’un qui a une solution à me proposer qui me permette de gagner du temps ou d’éviter de faire des erreurs déjà commises.

C’est aussi vrai pour nous, ne coyez-vous pas ?

À moins que je ne surestime notre profession ou les individus, nous jouons un rôle important (souvent dans l’ombre) au sein du réseau de la santé. Donnons-nous la main et prenons de la place ! Travaillons ensemble à notre croissance.

Changement de sujet, il semble y avoir une belle discussion qui s’amorce sur le forum “Place à la relève“. Inscrivez vos commentaires sur le sujet et répondez au sondage qui s’y rattache sur le forum “Sondage“.

Merci à tous d’être là et de participer au développement d’un grand réseau de gestion de l’information axé sur la pratique quotidienne.

France Desrosiers

Questions, commentaires, réactions à ce texte, par ici

Pour participer au forum de discussion, inscription ici

Pour annuler votre inscription au forum de discussion, ici

©Tous droits réservés